La jeunesse au cœur de cette 12e édition des Entretiens

La jeunesse au cœur de cette 12e édition des Entretiens
28.07.16

Lors de l'après-midi avec Hélène Xuan et Monique Canto-Sperber.

Samedi, Monique Canto-Sperber, philosophe, qui a dirigé les plus hautes institutions universitaires, a animé les Entretiens de Figeac, dans les Jardins de la Mairie, sur le sujet : «La jeunesse, entre volonté d'avenir et précarité».

Hélène Xuan, économiste, déléguée générale de la chaire Transitions démographiques, Transitions économiques, a dressé l'état des lieux : vieillissement de la population, allongement de la durée de vie, déséquilibre actifs/inactifs, difficulté pour les jeunes à décrocher un CDI, face à face jeunes/seniors…

Guillaume Le Blanc, philosophe, sociologue, écrivain et maître de conférence, et «régional de l'Étape», étant originaire de Figeac, a défini le concept de la jeunesse : «Concentré de l'énigme du temps, insaisissable, la jeunesse c'est ce qui fuit, devenu un statut social, intrinsèquement précaire. Mais c'est une expérience de vie, un principe d'espérance, actuellement assombri par le chômage, le terrorisme… Statut paradoxal, le temps de la jeunesse est une expérience à préserver, la volonté d'avenir, de créer du nouveau».

Agathe Cage, ancienne élève de l'école Normale Supérieure, et de l'ENA, politiste, conseillère au cabinet de la ministre de l'Éducation Nationale, a examiné les enjeux : «Les jeunes n'ont plus d'espérance, l'horizon semble bouché. Quelle est leur capacité d'influence ? La place, ils doivent la prendre, on ne leur laissera pas. Il existe une sous-représentation des jeunes en politique. Leurs atouts : la société numérique, définir de nouveaux modèles, trouver de nouvelles voies, et réfléchir…»

À noter la présence d'Aude de Thuin, créatrice de «Osons la France» qui met en lumière les talents français et défend la place des femmes dans la société.

Retrouvez l'article original sur http://www.ladepeche.fr/